image
Jeux olympiques : Un report qui va coûter plus des milliards de Yen au Japon

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé dans le mardi 24 mars 2020 le report à 2021 des Jeux olympiques qui devaient se tenir normalement du 24 juillet au 9 Aout au Japon. Le report va coûter des milliards de yen au Pays du Soleil levant.

Les Jeux olympiques étaient la dernière compétition sportive de 2020 à vouloir résister à la maladie à coronavirus. Malheureusement pour les sportifs, ces jeux en feront aussi les frais. Le mardi 24 mars dernier, le Président du Comité international olympique, Thomas Bach, a annoncé, sur proposition du Japon, pays organisateur, le report des Jeux olympiques 2020.

Prévus pour se dérouler du 24 juillet au 9 Aout 2020, les JO sont aussi victimes, à l’image de l’Euro, de la Copa America, du CHAN et de bien d’autres compétitions sportives, du Coronavirus qui fait actuellement des victimes dans le monde. C’est donc soucieux de la santé des sportifs que le Comité international olympique a accepté le report des Jeux olympiques d’été 2020.

Seulement la décision est pleine de conséquences économiques pour le pays organisateur. Car pour Katsuhiro Miyamoto, professeur d’économie du sport à l’université de Kansai, le report peut coûter environ 5,35 milliards d’euro. Près de 3,5 milliards d’euros pourraient concerne le secteur de l’entretien et la maintenance de toutes les installations sportives, du village olympique, ainsi que la préparation de l’événement en 2021. Le secteur du tourisme pourrait subir des pertes évaluées à environ 2 milliards d’euros. Avec cette perte dans le domaine du tourisme qui représente pourtant 7,4% du PIB, l’économie japonaise prendra certainement un coup.



En plus de l’économie japonaise, la solidarité olympique auprès des Comité nationaux olympique pourra aussi prendre un coup. « Le Comité international olympique (CIO) reverse une large partie de ses bénéfices par le biais de différents programmes de solidarité. Or si on décale d’un an, on décale peut-être d’un an les financements de nouveaux programmes.



La solidarité olympique peut être menacée. Et ce sera encore pire s’il y a des annulations d’autres événements sportifs », a fait remarquer la Présidente de la Fédération Haïtienne de Pentathlon Moderne (FHAPM), Madame Izelle D Dubuisson.

Les membres du Comité Olympique Haïtien (COH) dirigé par son président le Docteur Hans LARSEN et son Secrétaire Général l’ingénieur Alain Jean Pierre ont toujours envoyé des notes par courriers électroniques aux différentes fédérations et associations affiliées au COH sur l’envoi du JO qui aura lieu au japon, bien qu’Haïti ne comptait pas vraiment beaucoup d’athlètes haïtiens qualifiés pour aller participer au Jeu Olympique (JO) face à la république Dominicaine.

1 Comment

image
Asgard Marcella
il y a 3 mois

très bonne reflection

Reply

Leave a Reply