image
Haïti- Protestation Le ministère de la justice invite les policiers à se démarquer des actes antisociaux et antidémocratiques

Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Rockefeller Vincent déplore les actes de violences orchestrés dans le cadre des manifestations d’individus armés se réclamant de la Police Nationale d’Haïti (PNH) le samedi 12 septembre dernier. Me Vincent qualifie ces comportements d’antisociaux et antidémocratiques.
Port-au-Prince, le 14 septembre 2020. Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Rockefeller Vincent dénonce « des déviants qui tentent de terroriser la population et qui essaient de créer un amalgame dans la revendication de certains policiers », lors de la manifestation d’individus armés se réclamant de l’institution policière.
Le titulaire du MJSP déplore des actes de violences orchestrés dans les rues de la capitale au cours de ce mouvement. Dans une note de presse, en date de ce lundi 14 septembre 2020, il qualifié ces comportements d’antisociaux et antidémocratiques qui, dit-il, fragilisent la stabilité du pays.
Le garde des sceaux de la république lance un appel au calme et à la vigilance citoyenne indiquant que des instructions sont passées aux forces de l’ordre et aux parquetiers afin de sévir contre « les fauteurs de troubles ».
Ce lundi encore, plusieurs incidents ont été enregistrés, notamment des véhicules incendiés, lors d’une nouvelle journée de mobilisation des policiers.

0 Comment


Leave a Reply